L’AUTOFORMATION PAR LES PRATIQUES SPORTIVES DE LOISIR- ANALYSE DE CAS DANS LA PRATIQUE DU TENNIS

Résumé : Aujourd''hui le travail ne présente plus en moyenne que 12% de notre temps de vie, et les loisirs structurent une part importante de notre existence. Dans ce temps libéré,des individus novateurs acquièrent des compétences originales dans une société de connaissances en mutation. Ces nouvelles formes d''apprentissage que nous avons appelé autoformation sont ici l''objet de notre observation. Ce processus est à relier aux évolutions économiques et sociales appelant à un développement personnel de son capital humain tout au long d''une vie. A partir de l''observation de 42 parcours de joueurs de tennis experts adultes, à l''aide d''entretiens non directifs, nous avons dégagé les caractéristiques de cette autoformation associées à la pratique du tennis, avec l''aide du logiciel Alceste. Nous avons validé plusieurs dimensions, dont l''art de s''entraîner en faisant un retour sur soi en gérant ses émotions et en planifiant son action. La mise en valeur de ces dimensions, et de sa porté sociale, nous a permis de reconsidérer le rôle de l''enseignant et de l''apprenant, afin de proposer des perspectives pour l''intervention en milieu sportif et scolaire.
Type de document :
Thèse
Sociologie. Université Paris 5 René Descartes, 2006. Français
Liste complète des métadonnées

https://hal-descartes.archives-ouvertes.fr/tel-01445884
Contributeur : Jean-Michel Peter <>
Soumis le : mercredi 25 janvier 2017 - 14:09:59
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:18:59
Document(s) archivé(s) le : mercredi 26 avril 2017 - 18:35:49

Identifiants

  • HAL Id : tel-01445884, version 1

Citation

Jean-Michel Peter. L’AUTOFORMATION PAR LES PRATIQUES SPORTIVES DE LOISIR- ANALYSE DE CAS DANS LA PRATIQUE DU TENNIS . Sociologie. Université Paris 5 René Descartes, 2006. Français. 〈tel-01445884〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

103

Téléchargements de fichiers

632